mardi , 21 août 2018
Accueil > Cardiologie > Cholesterol > Effets indésirables (secondaires) des statines

Effets indésirables (secondaires) des statines

Comme tous les autres médicaments, les statines peuvent avoir des effets secondaires graves, qui s’aggravent avec l’augmentation de la dose. Les plus communs sont des lésions musculaires, des dommages au foie et la fatigue.

Il y a une préoccupation croissante sur les effets secondaires signalés des statines, qui sont la douleur musculaire et la fatigue, ainsi que le risque accru de dépression ,de perte de mémoire, les cataractes et la neuropathie (dégénérescence nerveuse ). Les statines sont également montrés du doigt car elles réduisent l’hormone stimulant la thyroïde (TSH), ce qui rend les tests de la thyroïde non fiable. Les statines sont également connues pour réduire l’immunité, ce qui augmente le risque d’infections, y compris à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), ainsi que la réduction de la capacité du corps à réparer les tissus. De nouvelles préoccupations sont nées suite à la découverte d’une preuve que les statines augmentent le risque de développer le diabète de type II de neuf pour cent.

Bien que généralement bien toléré, les statines ont été associées à des douleurs musculaires (myopathie) et à une toxicité du foie (hépatotoxicité ).

Vos chances d’avoir ces effets secondaires augmentent si vous avez 65 ans ou plus ,si vous êtes une femme, diabétique et / ou avez une maladie rénale ou hépatique. Très rarement (environ un cas pour 15 millions d’ordonnances), les statines peuvent provoquer des lésions musculaires mortelle appelée rhabdomyolyse. Cela peut entraîner des dommages au foie, une insuffisance rénale et la mort.

A propos de chloe

Je suis Belge à l'origine et actuellement étudiante en médecine. Je prépare actuellement l'internat. Je tape sur ce site des informations santé. J'écris au kilomètre sans forcément bien me relire, donc n'hésitez pas à me corriger (surtout que je suis flamande à la base hihi). Si vous voulez écrire un article contactez moi ce sera avec plaisir.

Un commentaire

  1. J’ai 62 ans et je prends des statines depuis 11 ans, suite à la pose d’un stent. J’ai toujours eu des effets secondaires assez importants que je signalais régulièrement aux différents médecins dont j’ai été la patiente. Ils n’ont jamais prêté attention à ce que je leur disais. Ils m’ont changé de statines et de dosage, mais rien n’y a fait. De plus, je me suis trouvée en hypocholestérolémie les premières années. Puis, sans raisons apparentes, le cholestérol a augmenté malgré les statines et une alimentation raisonnée Depuis plusieurs années, je me sentais fatiguée, morose, souffrant de douleurs musculaires et d’insomnies. Plus récemment, les symptômes ont empiré, puis j’ai perdu du poids (de 50 kg à 43 kg). Des analyses de TSH ont été pratiquées mais tout semblait normal. Puis, j’ai décidé d’arrêter ATORVASTATINE. J’ai continué à maigrir et, à ma demande, mon médecin m’a prescrit une analyse pour rechercher une éventuelle thyroïdie. Bingo ! Les résultats mettent au jour une hyperthyroïdie. Les statines pouvaient-elles masquer les résultats sanguins ? Ou peuvent-elles avoir participé au développement de cette thyroïdie ? Merci de votre réponse.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*